LE JOLI LOUVRE DU TALENTUEUX MONSIEUR MARSAN

Publié le par Samuel Bon

          Celui qui fut le fondateur de plusieurs revues prestigieuses (1) et, sous le pseudonyme d’ « Orion », le critique littéraire de L’Action Française, n’est désormais plus guère dégusté que par quelques inconditionnels amateurs. Il n’est toutefois pas dit qu’il en sera ainsi éternellement. En effet, et bien que celle-ci ne permette pas de prendre d’ores et déjà des paris à ce propos, l’heureuse tentative d’une petite maison d’édition (2) qui vient de « rééditer un bouquet oublié de textes d'Eugène Marsan [3], parmi lesquels les Cannes de Monsieur Paul Bourget » (4), m’incite fortement à penser que l’on n’en a pas encore fini avec Eugène Marsan. 

            Cela posé, la lecture de ces Quelques portraits de dandys est-elle la meilleure façon de découvrir cet auteur original, d’un grand raffinement, « classique de principe », ainsi qu’il se définissait lui-même ? Parlons net : ce n’est pas impensable. La galerie de Marsan, qui expose des portraits d’écrivains aussi prodigieux que Balzac ou Barbey d’Aurevilly et ne manquera pas de satisfaire la curiosité de tous ceux qui, adeptes des plumes souples et sûres, possèdent un certain goût pour l’histoire littéraire, vaut en tout cas le coup d’être visitée. En outre, en étant de plus en plus nombreux à se laisser tenter, on fera très certainement « le bonheur d'un jeune éditeur méritant » (5). Bref, il est difficile, malgré ce maurrassisme « light » qu’il ne cessa jamais de promouvoir et arborer, de ne pas recommander à tout un chacun de flâner, ne serait-ce que quelques instants, dans le joli de Louvre de cet écrivain, encore trop peu lu, que fut, et demeure, le talentueux Monsieur Marsan.

 

SAMUEL BON

30 juillet 2010

 

 

 

(1) La Revue critique des idées et des livres (1908) et Le Divan (1909).

(2)L’Editeur singulier, 1, rue des Tournelles - 75004 Paris. Site Internet : http://lediteursingulier.blogspot.com/

(3) Eugène MARSAN, Quelques portraits de dandys, précédé de Les cannes de M. Paul Bourget, L’Editeur singulier, 2009, 70 p

(4) Eugène CHARLES, « Il signor Marsan », Revue critique des idées et des livres, mercredi 2 décembre 2009 ; [En ligne], http://www.larevuecritique.fr/article-eugene-marsan-40475749.html. Consulté le 30 juillet 2010.

(5) Ibid.

Commenter cet article